Search

Comment les animaux contribuent-ils à notre bien-être ?

Que vous soyez enfant, jeune adulte ou âgé, des études scientifiques ont montré les bienfaits de l’animal sur l’homme. La présence d’un animal a des répercussions positives sur la santé physique comme psychique. Focus sur la façon dont un animal vous calme, vous dynamise et vous soigne.

Les bienfaits de l’animal sur la santé physique de l’homme

Vous savez comment éduquer un chaton ou un chiot et avez sauté le pas pour en adopter un. Sachez que ce petit animal va vous aider à rester en bonne santé. Devoir sortir un animal pour lui faire faire ses besoins dynamise, favorise la perte de poids.

Que vous marchiez ou couriez avec l’animal, vous faites grâce à lui de l’activité physique. Vous entretenez ainsi vos articulations et participez au renforcement musculaire. Dans le même temps, vous diminuez les risques de maladies cardiovasculaires. C’est un point particulièrement important chez les personnes âgées pour lesquelles la sédentarité est une menace pour la santé.

L’impact des animaux sur le bien-être mental

Vous avez répondu à une annonce de chien à vendre et avez un nouveau compagnon à la maison. Mais savez-vous que c’est aussi un antidépresseur ? Avoir un animal de compagnie permet de combattre la solitude, l’isolement.

Son indéfectible affection et sa joie de vivre boostent votre moral. Caresser un animal comme être bercé par les ronronnements du chat conduit en effet à produire davantage d’ocytocine. Or l’ocytocine est l’hormone du bien-être. La présence animale est apaisante et conduit à une diminution de la tension artérielle, mais aussi du rythme cardiaque.

La présence animale et les bienfaits sur l’enfant

Quand on adopte un animal avec un enfant présent à la maison, les pédopsychiatres notent de nombreux bienfaits. L’enfant acquiert beaucoup plus jeune le sens des responsabilités en apprenant à prendre soin de son animal.

Lui donner à manger, le sortir, veiller à ce qu’il ne se mette pas en danger sont des conduites qu’on peut apprendre à l’enfant. L’enfant devient plus autonome, développe une confiance en lui grâce à l’animal. Des études montrent même que le terrain allergique est moins important chez les enfants ayant un animal. C’est donc tout bénéfice.

On pense souvent à la joie d’accueillir un animal de compagnie chez soi, sans en mesurer tous les autres bienfaits. Car un animal n’est pas qu’une présence joyeuse et affectueuse. Il génère beaucoup de bien-être à tout âge, physique comme psychique. Mais c’est aussi un engagement et des responsabilités vis-à-vis de l’animal. Ne prenez donc pas cette décision d’adoption à la légère.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.