Search

[Finances] Dois-je ouvrir un PEL (Prêt Epargne Logement) ?

Avant de se poser la question si un PEL est une bonne solution ou non, il convient d’en maîtriser tous les tenants et aboutissants. Missblog fait le point.

A quoi sert un PEL ?

Un PEL est une épargne fiscalisée (c’est-à-dire que les intérêts perçus sont soumis à l’impôt sur le revenu) vous permettant d’obtenir un prêt pour financer sous certaines conditions l’achat d’un bien immobilier ou la mise en place de travaux.

Le PEL peut être ouvert par toute personne physique, qu’elle soit majeure ou mineure, sans condition spécifique relative à la nationalité ou à la qualité de résident français. On ne peut cependant ouvrir qu’un seul PEL par personne, mais il est possible de céder son droit de contrat à un membre de sa famille lui-même titulaire de droits à prêts provenant d’un PEL ouvert depuis au moins 4 ans.

C’est à vous de voir avec votre banque le taux de rémunération du PEL et le taux de prêt que vous pourrez recevoir. Par exemple, les PEL ouverts entre le 1er février 2016 et le 31 juillet 2016 sont rémunérés au taux de 1,50% et donnent droits à un prêt à 2,70%. A noter, depuis Janvier 2018, le PEL n’ouvre plus droit à la prime d’Etat.

Comment fonctionne un PEL ?

Un PEL a une durée contractuelle minimale de 4 ans et une durée contractuelle maximale de 10 ans.

Le versement initial est de minimum 225 euros, puis des versements périodiques doivent être effectués pour un montant global minimum de 540 euros par an. Vous pouvez payer ce montant par mois (45 euros mensuels), par trimestre (135 euros trimestriels), par semestre (270 euros semestriels) ou quand vous voulez tant que vous dépassez ce montant minimum.

La durée du prêt octroyé grâce au PEL varie de 2 à 15 ans. Son taux d’intérêt dépend de l’année où a été ouvert le PEL, et son montant des intérêts acquis dans la limite de 92 000 euros (même en combinant PEL + CEL). A terme de votre contrat, vous pouvez également retirer vos fonds : il subsiste alors le droit de demander un prêt pendant un an.

Si vous n’utilisez pas votre PEL au terme de votre contrat, vous pouvez tout de même le laisser ouvert en maintenant vos fonds. Ces derniers continueront de produire des intérêts, car le PEL comporte une clause de prolongation tacite annuelle dans la limite de 10 ans. Au bout de ce délai, le PEL sera transformé en livret d’épargne avec un taux de rémunération fixé par votre banque.

Et si je souhaite fermer mon PEL avant les 4 ans réglementaires ?

Le PEL n’est pas obligatoire pour investir dans un logement, au contraire par exemple d’une assurance Responsabilité Civile. Vous pouvez donc, si vous le souhaitez, clôturer votre PEL avant les 4 ans minimum réglementaires.

Cependant, si vous faites ce choix, notez que vous aurez des « pénalités » en fonction de la date à laquelle vous souhaitez clôturer votre contrat :

  • Avant 2 ans,
  • Entre 2 et 3 ans,
  • Entre 3 et 4 ans,

En cas de décès du titulaire, si le PEL n’est pas parvenu à terme à ce moment-là, l’héritier peut rependre le contrat à la condition qu’il tienne les engagements pris par le défunt (notamment sur la durée, le montant des versements, etc.). Si aucun héritier ne souhaite reprendre le PEL, ce dernier sera tout simplement clôturé.

 

Offrant une possibilité de prêt à taux préférentiel lors de l’achat d’un logement ou de travaux, l’ouverture d’un PEL est une solution de financement à prendre en compte si vous possédez des revenus fixes et des livrets d’épargne déjà bien rempli.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.