Search

Les vrais et les faux de l’épilation définitive

femme qui met de la crême sur ses jambes

L’épilation définitive est une tendance beauté de plus en plus répandue. Il n’est donc pas impossible que vos amies ou vos influenceuses préférées aient essayées cette méthode. Malgré tout, il n’est pas impossible que vous, n’ayez pas tenté cette expérience car ce concept reste assez flou et surtout bardés de clichés et parfois d’histoires peu reluisantes. On fait le point pour démêler le vrai du faux.

L’épilation définitive est pratiquée par des esthéticiennes

FAUX. L’épilation définitive au laser peut être pratiquée uniquement par des médecins dotés du diplôme Inter-Universitaire des lasers médicaux. Cette formation permet d’utiliser les lasers médicaux de classe IV. Contrairement aux autres praticiens qui pourraient réaliser l’épilation définitive, esthéticiennes ou kinésithérapeutes par exemple, les médecins sont couverts par une assurance en cas de problème.

L’épilation définitive au laser ne revêt aucune contre-indication

FAUX. Il existe plusieurs contre-indications à l’épilation définitive. Par exemple, les femmes enceintes ou allaitantes ne peuvent pas faire cette procédure. De la même manière, si vous prenez des médicaments photo-sensibilisants ou que vous êtes victimes d’infections passagères, l’épilation définitive au laser est contre-indiquée. Ainsi, il est conseillé de demander un avis médical avant de faire une épilation définitive du visage à Saint-Étienne.

Cette technique d’épilation fonctionne chez tout le monde.

VRAI. L’épilation définitive au laser est efficace chez tout le monde. Cependant, pour un résultat optimal, il faut avoir la peau blanche et le poil noir. Pourquoi cela ? Tout simplement parce que le contraste entre la couleur du poil et de la peau doit être important pour une meilleure efficacité. Les poils blonds, blancs ou roux sont donc plus difficiles à faire partir.

Malgré l’épilation au laser, les poils finissent par repousser

FAUX. Le principe de l’épilation définitive est d’éliminer durablement le bulbe du poil. Durant les différentes séances d’épilation laser, les poils deviennent de plus en plus fins. Ainsi, au bout de quelques séances, vous n’avez quasiment plus de poils à épiler. Néanmoins, il est à noter que le nombre de séances nécessaires dépend de l’épaisseur et de la couleur de votre poil au départ.

L’épilation définitive est douloureuse

D’après certains témoignages, l’expérience peut se montrer désagréable mais c’est une pratique qui n’est pas très douloureuse, du moins pas plus qu’une épilation à la cire. La douleur dépend également de la zone que vous souhaitez épiler et de votre résistance à la douleur.

Lire aussi : Traitements cellulite : quelles sont les nouveautés ?

À savoir : vous pouvez vous faire prescrire une crème anesthésiante à poser une heure avant la séance.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.