Search

Comment manger équilibré ?

On a souvent une bonne excuse pour ne pas manger équilibré : trop de travail, pas le temps de cuisiner, trop cher, recette pas assez originale et gourmande, etc. Pourtant manger bien et équilibré ne veut pas forcément dire qu’il faut être un professionnel de la restauration pour s’en sortir. De plus en plus de magazines ou de sites internet proposent des idées de recettes diététiques, à préparer en un tour de main. Ces recettes faciles, à la fois rapides et gourmandes, savent mettre l’eau à la bouche en titillant nos papilles. Ces deux conditions ne sont pas incompatibles !

Et contrairement aux idées reçues cela ne coûte pas plus cher de bien manger si l’on est malin ! Vous pouvez utiliser des bons de réduction (par exemple en allant ici : http://www.enviedebienmanger.fr/bons-de-reduction) ou encore aller acheter vos fruits et légumes directement chez les producteurs, en circuit court.

Maintenant que vous n’avez plus d’excuse pour ne pas manger équilibré, regardons d’un peu plus près comment procéder !

3 repas par jour et on s’y tient !

Manger équilibré sous-entend que l’on ait un rythme de vie structuré autour de 3 repas par jour. Cette répartition est essentielle ! Malheureusement le petit déjeuner est bien trop souvent le grand oublié ! Même si pourtant nous le savons bien, il est le repas le plus important de la journée après le long jeun de la nuit. Sachez qu’un petit déjeuner équilibré se compose : de pain, de beurre, d’un peu de confiture ou de miel, d’une boisson chaude, d’un yaourt, d’un fruit ou d’un jus de fruit. Il est également possible d’ajouter un oeuf ou une autre source de protéines.

En ce qui concerne le déjeuner ou le dîner, il faut essayer de répartir tous les types d’aliments sur les deux repas. Gardez tout de même en tête qu’il est conseillé de prendre un repas léger le soir, afin de bien dormir. Mais en résumé cela donne :
– une portion de viande ou de poisson ;
– une portion de légumes cuits (à l’un des repas) ;
– une portion de féculents (à l’autre repas) ;
– un produit laitier ;
– un fruit ;
– du pain.

Équilibre alimentaire et modération

Les apports caloriques fluctuent en fonction du sexe, de l’activité physique mais aussi de l’âge de la personne. Mais pour vous donner un ordre d’idée, il est recommandé de consommer :
– 50 à 55 % de l’énergie sous forme de glucides ;
– 30 à 35 % sous forme de lipides dont 8 % d’acides gras polyinsaturés ;
– 10 à 15 % sous forme de protéines.

Ayez donc toujours en tête qu’il n’existe pas de mauvais aliments, mais qu’on ne trouve en fait que de mauvaises habitudes alimentaires. Tout est une question de dosage… et d’équilibre !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *