Search

Mon casque de moto : allier sécurité et esthétique

Le casque est un élément de sécurité obligatoire à bord d’une moto. Tout comme les gants et les bottes de moto, il vous protège efficacement contre les chocs dangereux voire mortels. Et si vous risquez votre vie en conduisant sans casque, une telle inconscience vous expose également au retrait de 3 points sur votre permis et à une amende salée pouvant atteindre 750 euros. Mais obligatoire ne doit pas rimer avec mocheté ! On vous explique donc comment choisir le casque de moto idéal pour votre sécurité et comment le personnaliser. Suivez le guide !

Les règles pour choisir un casque adapté

La toute première chose à faire est de définir quel type de casque il vous faut, celui qui est le mieux adapté à votre pratique de la moto. On distingue les casques jet, les casques intégraux et les casques modulables.

Le casque jet est dépourvu de protection maxillaire et de système de ventilation. C’est un casque urbain, qui ne vous protège pas bien en cas de chute et qui est donc conseillé pour une conduite à vitesse réduite, en ville et pour de courtes distances.

Le casque intégral et le casque modulable proposent quant à eux une protection maxillaire (que l’on peut retirer sur un casque modulable). Ces casques recouvrent la totalité du visage et assurent donc une protection maximale, quel que soit votre pratique de la route.

Une fois que vous avez défini le type de casque qu’il vous faut (et on vous conseille très fortement le casque intégral pour une sécurité optimale), il est important de le choisir à la bonne taille. Mesurez votre tour de tête en plaçant un mètre de couturier environ 2,5 centimètres au-dessus de vos sourcils. Faites le tour de votre tête et vous connaîtrez votre taille. Si vous êtes entre deux tailles, préférez la plus petite.

Enfin, pour être sûre de la qualité de votre casque, vérifiez qu’il soit conforme aux normes en vigueur. Il devrait normalement figurer dessus une étiquette blanche liée à la norme européenne ECE 22.05. Cette norme est terminée par une lettre, qui vous permet de connaître les résultats des tests de protection de la mâchoire auquel les casques ont été soumis :

  • J= pas de protection (casque jet)
  • P = protection maxillaire intégrale
  • J/P ou P/J = double homologation (casque modulable)
  • NP = le casque passe pas les tests (à fuir)

Comment avoir un casque qui me ressemble ?

Maintenant que vous avez un casque dans lequel vous pouvez conduire tout en étant à l’aise et en parfaite sécurité, il est temps de le personnaliser pour qu’il vous ressemble ! Plutôt que de porter tous les jours un casque terne et peu attrayant, vous pouvez en effet facilement le décorer.

Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous : passer par un professionnel, ce qui vous garantit une prestation de qualité artistique et un résultat fidèle à vos attentes ; utiliser des stickers spécifiques aux casques, dont vous trouverez de nombreux modèles en ligne ; et/ou utiliser de la peinture spéciale en polyuréthane pour dessiner les motifs de votre choix.

Attention, il est obligatoire d’acheter une peinture polyuréthane spécifique car les autres peintures peuvent contenir des substances pouvant endommager le casque ainsi que du plomb, un matériau imperméable aux rayons X qui complique ainsi la vie du motard et des secouristes en cas d’accidents graves (car les examens du crâne se font alors avec le casque encore sur la tête).

Enfin, pour nettoyer votre casque en douceur et garder vos motifs le plus longtemps possible, vous utiliserez du liquide vaisselle, de l’eau tiède et le côté doux d’une éponge. Vous pourrez utiliser une brosse à dent souple pour atteindre les moindres recoins et ainsi garder un casque parfaitement propre pour une bonne hygiène de vie.

 

Et voilà, vous avez désormais un casque à votre image qui vous protège en toutes circonstances. Ne l’oubliez pas !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *